Presse

Cindy CHALA : Retour gagnant

Si on lui avait dit en début d’année qu’elle remporterait le titre de championne de France 17/18 ans, Cindy Chala (-30, Paris), tête de série n°1 et déjà titrée en 15/16 ans en 2006, aurait été la première surprise.

A l’époque, la pensionnaire de l’académie Mouratoglou était immobilisée par une pubalgie. Mais sept mois sans toucher une raquette ont permis à la gauchère de retrouver ” l’envie de se battre” qui a payé face à l’inattendue – gauchère elle aussi – Elixane Lachernia (-15, Lyonnais) après une finale de 2h20 (6/7, 6/3, 6/4).
Si elle reconnaît ne pas avoir joué ‘ son meilleur tennis” pendant ces championnats, la licenciée du TC Paris a assuré l’essentiel. Bousculée en finale, elle s’en est bien sortie puisque breakée dans la dernière manche, elle est finalement parvenue à recoller à 4-4, avant de conclure sur le service adverse. ” Elixane m’a gênée avec son jeu agressif. En fin de troisième set, j’ai réussi à remettre du poids dans mes frappes. Avec ce que j’ai vécu cette année, j’ai appris à mieux gérer mes émotions.”
Un arrêt forcé qui, admet-elle, lui ” a fait du bien” et lui a permis de “se poser les bonnes questions”. Celle qui a débuté le tennis à l’âge de 3 ans avec son père Clément semble avoir trouvé l’équilibre à l’académie Mouratoglou, après être passée par le pôle France à Roland Garros et le groupe espoir du Team Lagardère. Elle se partage entre l’académie à Thiverval-Grignon où elle vit la semaine et s’entraîne avec Luis Moris et Mehdi Daouki et la maison familiale le week-end.

Malgré son petit gabarit (1,61cm),, Cindy exploite au mieux ses qualités explosivité et ses frappes lourdes. Fragilisée depuis l’adolescence par une maladie de croissance dans le dos, elle est très attentive aux pépins physiques, comme en témoigne l’appel au soigneur pour une contracture à la cuisse, sans grave conséquence malgré un impressionnant bandage.
De retour sur les courts pour le tournoi juniors de Roland Garros, la Parisienne a ensuite franchi un pas cet été en remportant son premier titre sur le circuit ITF pro à Casablanca (10 000$) et en atteignant la finale d’un autre 10 000$ en Tunisie. Avant de conclure sa carrière juniors sur ce titre.

” Tout le monde l’attendait et elle a été à la hauteur. La finale, c’était une guerre psychologique mais elle a été très, très costaud.”confiait Mehdi Daouki, qui va désormais la suivre sur le circuit pro.
Pour Cindy, qui a fêté ses 18 ans le 17 mai, la marche vers l’élite est lancée : ” Elle a encore une belle marge de progression, notamment au service. Mais c’est quelqu’un de travailleur.”

S’il lui a manqué les ressources pour remporter cette dernière rencontre, l’outsider Elixane Lechemia pouvait se réjouir de son parcours qui l’as vu éliminer la n°2, Chloé Babet, en demi-finales. ” C’est mon 4ème ou 5ème championnat et je n’avais jamais fait mieux que le 2ème tour. Pour ma dernière année j’ai joué plus relâchée.”
Elixane – prénom d’origine basque – a commencé le tennis à l’âge de 8ans à Chessy-les-Mines. Dix ans plus tard – elle a fêté ses 18ans le 3 septembre-, son jeu d’attaque de gauchère a fait merveille lors de ces championnats. La gauchère, très athlétique (1,77m pour 68kg), mise sur sa puissance surtout côté coup droit.
Entraînée au TC Dardilly-Champagne par Olivier Coyras et Patrick Piquemal, la Lyonnaise a déjà atteint trois demi-finales de tournois (TF 10 000$. Son but est bien sûr de progresser au classement WTA – elle est actuellement 578 ème mondiale – tout en suivant un BTS communication des entreprises.

Source : www.tennismagazine.fr p.120
Article rédigé par : A.C.

Cindy CHALA : Retour gagnant

Les + lus

Mehdi Daouki Coaching Blog - Learn To Win. Des conseils et des méthodes pratiques pour de meilleurs résultats.

Copyright © 2020, Mehdi Daouki Coaching Blog

To Top
Newsletter
Souhaitez-vous recevoir nos derniers articles ?
Fermer la fenêtre
Download Premium Magento Themes Free | download premium wordpress themes free | giay nam dep | giay luoi nam | giay nam cong so | giay cao got nu | giay the thao nu